Une longue histoire de Course Océanique

Transats et grands marins

Le souvenir de la grande époque des mâts de goélettes qui cachaient la vue sur l’Ile aux Marins est encore très présent à Saint-Pierre et Miquelon et nombreux sont les navires de légende qui leur succèderont.

Dès 1984 avec la première transat Québec Saint-Malo, Saint-Pierre et Miquelon se fait une place de choix dans le monde prestigieux de la Course Océanique. Depuis cette première, les concurrents de la Québec Saint-Malo saluent l’Archipel tous les 4 ans. Longue est la liste des marins émérites qui feront ensuite escale à Saint-Pierre et Miquelon.

1987, la mémorable Transat Lorient/Saint-Pierre/Lorient. La compétition serrée entre Eric Tabarly et Pierre Fehlmann reste gravée dans les mémoires comme l’effervescence sur les pontons à Saint-Pierre.  Lors de l’escale, Eric Tabarly inaugurera le Centre de Voile « André Paturel ».

Port de Saint-Pierre et Miquelon Photo Patrick Allain

1990 – 1998, les années Tour de France à la Voile

Saint-Pierre et Miquelon Tour de France à la Voile Photo Henri Thibault

Le voilier « Saint-Pierre et Miquelon » mené par le Saint-Pierrais Philippe Paturel, prend le départ de la mythique épreuve pour se mesurer au plus haut niveau de la Course au Large. Flirtant sans cesse avec les hauts du classement, la consécration intervient en 1994 avec une éclatante victoire du Tour de France à la Voile.

Soutenu depuis ses premiers bords par les collectivités et entreprises locales ainsi que par toute la population, suivi chaque jour par les équipes de France Télévisions, l’équipage aux couleurs de l’Archipel est accueilli dans la liesse lors de son retour à Saint Pierre et Miquelon.

« Vous nous avez suivis depuis le début, nous vous en serons toujours reconnaissants et nous promettons de vous organiser un grand évènement nautique. »

2000, une amitié franco-canadienne

Quelques années plus tard, Philippe Paturel et Hal Davies sont concurrents dans les régates nord-américaines. Hal est alors retraité des Forces Navales Canadiennes où il officiait comme commandant et est marin actif du Royal Nova Scotia Yacht Squadron.

Un jour, sur les pontons d’Halifax en Nouvelle Ecosse au Canada, ils plaisantent autour d’un verre et rêvent de la prochaine occasion où ils auront de nouveau le plaisir de s’affronter sur l’Océan. Le premier arrivé à Saint-Pierre, par exemple !

ROUTE Halifax Saint-Pierre est née, un grand évènement nautique est de retour à Saint-Pierre et Miquelon.

Philippe Paturel et Hal Davies, co fondateurs de la Route Halifax Saint-Pierre

2002, départ de Route Halifax/Saint-Pierre

Départ Route Halifax Saint-Pierre

20 bateaux dès la première édition puis jusqu’à 40 voiliers de toutes tailles sur les suivantes.

Tous les deux ans, amateurs passionnés et marins expérimentés se retrouvent au Royal Nova Scotia Yacht Squadron d’Halifax pour se mesurer dans la très attendue Course Océanique de l’été. Compétition et convivialité attirent des équipages du Canada, des Etats Unis, de Saint-Pierre et Miquelon et d’Europe séduits par la course comme par le charme de l’Archipel français.

Hal Davies nous quitte trop tôt en février 2011. Figure du nautisme et grand ami de Saint-Pierre et Miquelon, sa bonne humeur, son « Third Wave » au départ de chaque ROUTE et sa passion pour la voile sont pour toujours dans l’esprit et le cœur de la ROUTE.

2018, une ROUTE qui grandit

Forte de son succès, ROUTE Halifax Saint-Pierre rejoint le centre de la ville et part dès 2018 du très animé port de Halifax Waterfront. Un festival “Saint Pierre et Miquelon des iles d’Exception” et l’ensemble des bateaux amarrés au cœur du nombreux public présent sur les quais vont être une des grandes fêtes de l’été à Halifax.

L’arrivée à Saint-Pierre est célébrée par tout l’Archipel et dès 2020, la ROUTE s’étendra vers le Québec et l’Europe. Une Transatlantique et une autre Course Océanique au programme, la ROUTE s’allonge, continuez à la suivre !

Halifax Waterfront départ Route Halifax Saint-Pierre 2018