Sous spi à vive allure vers Saint-Pierre et Miquelon

Route Halifax / Saint-Pierre

La Vidéo du Jour

La nuit dernière, bagarres sous la pleine lune

Derrière Esprit de Corps IV, le VOR 60 aux dix équipiers confirmés qui mène logiquement la flotte de la 9e ROUTE Halifax Saint-Pierre depuis le départ hier à midi, trois CLASS40 se livrent à une bataille sans merci. Philippe Paturel et ses acolytes sur “Oakcliff Racing Saint-Pierre et Miquelon”, alors premiers au coucher du soleil hier soir, ont perdu du terrain suite à un envoi rocambolesque du code O (voile d’avant creuse). “Hier, on était bien partis, mais on a eu quelques soucis à l’envoi du code zéro, on a perdu beaucoup de temps.” racontait Philippe à la vacation ce matin. La grosse lune et la mer relativement calme ont permis aux équipages de prendre rapidement le ryhtme de la course sans trop souffrir du froid ni de l’humidité. “C’était une nuit absolument magnifique. On a commencé à voir la lune petit à petit, et puis le vent est monté, et nous sommes contents car nous avons réussis à prendre un peu de distance sur les autres” expliquait ce matin par iridium Gaëlle Halliday, équipière sur le “J133 Bella J”, premier ce matin de la catégorie ORC Racing.

Empannages par vent de sud-ouest pour rejoindre Saint-Pierre

Cet après-midi, le vent de sud-ouest est rentré plus fort comme prévu par les fichiers météo. C’est donc plein vent arrière que les équipages doivent négocier le meilleur angle et la meilleure vitesse pour rejoindre l’archipel à 100 milles de leurs étraves. Le match continue en CLASS40 entre le bateau Quebécois “Bleu 35” et le Saint-Pierrais “Oakcliff Racing Saint-Pierre et Miquelon” (moins de 2 milles les séparent !). Ils sont suivis de près par “Esprit Scout” pénalisé par une avarie de petit spi : ”A l’empannage, on a déchiré le petit spi, on est sous grand spi. C’est embêtant, car si le vent monte, on sera obligé d’affaler.” confiait Marc Dubos à la vacation. Du côté des A31, deux équipages en double se disputent comme des chiffonniers malgré leur trajectoire différentes : “Antilhez” et ”Ville de Saint-Pierre” ne sont qu’à 4 milles d’écart par rapport à la distance au but.
Les options divergent pour rejoindre Saint-Pierre et les empannages vont être légion jusqu’à l’approche de la pointe de Savoyard. En tête, le VOR60 et les CLASS40 déboulent entre 12 et 15 nœuds sur une mer qui se creuse. Ils sont attendus à partir de 21h ce soir !

ETA des premiers à Saint-Pierre

ITV de Sylvie Viant, directrice de course
“Ils ont commencé avec un vent léger hier, et puis en début de nuit, il s’est renforcé. La nuit a dû être fantastique avec la pleine lune, le vent était portant, ils ont pu envoyer les spis petit à petit. On peut les attendre, du moins le premier, “Esprit de Corps IV”, le VOR 60, vers 21-22h ce soir au ponton ici Saint-Pierre. Il y aura un petit écart avec les CLASS40, qui arriveront 3 ou 4 heures après. Ensuite les ORC tôt jeudi matin… Les arrivées vont s’étaler toute la nuit et toute la journée de demain. Le vent est plein arrière en ce moment, donc les équipages tirent des bords vent arrière, il y a une belle bagarre en CLASS40 entre “Bleu 35”, “Oakcliff Racing Saint-Pierre et Miquelon” et “Esprit Scout”.”

Le Café de la ROUTE est ouvert !

Petits déjeuners, déjeuners, diners et musique live tous les jours. Venez nombreux fêter ROUTE Halifax Saint-Pierre 2018 !
Consultez les menus du Café de la ROUTE.